5 IDEES REÇUES SUR LES DONNEUSES D’OVOCYTES

1- Elles ne font ça que pour l’argent

FAUX ! L’Espagne autorise en effet à donner une compensation à la donneuse. Le don d’ovocytes n’est pas un parcours facile et ne se fait pas en un jour ! La donneuse doit d’abord passer une série d’examens, attendre souvent plusieurs semaines avant de se voir attribuer une receveuse, suivre une stimulation ovarienne pendant 10 jours et enfin être mise sous anesthésie le jour de la ponction. Elles seront souvent amener à prendre du temps sur leurs horaires de travail ou d’études. Il ne s’agit pas du tout d’ « argent facile et rapide » et c’est un véritable acte de générosité.2-

2- En Espagne, les donneuses sont toutes brunes à la peau mate.

FAUX ! Premièrement parce que les donneuses ne sont pas toutes espagnoles et ensuite parce que les espagnoles ne sont pas toutes pareilles ! L’Espagne est un pays cosmopolite et accueille   de nombreuses nationalités. Dans les grandes villes, comme Madrid ou Barcelone, il n’existe pas de phénotype concret et on y retrouve toutes les caractéristiques physiques possibles et imaginables !

3- Les donneuses n’ont pas fait d’études.

FAUX ! De nos jours, et dans un pays comme l’Espagne, il est très rare de ne pas faire d’études et d’arrêter son cursus scolaire très jeune. La plupart des donneuses sont étudiantes, ou dans la vie active. Elles sont, de toute façon, soumises à un test et entretien psychologique avant de faire le don. L’avenir de votre enfant dépendra ensuite de l’éducation et l’amour que vous lui donnerez !

4- Les donneuses peuvent donner autant de fois qu’elles le veulent.

FAUX ! Le don de gamètes est strictement soumis à la Loi Espagnole de Reproduction Assistée (http://www.boe.es/boe/dias/2006/05/27/pdfs/A19947-19956.pdf). Le texte nous explique que le nombre maximum autorisé d’enfants nés d’un don d’une même personne en Espagne ne doit pas être supérieur à six. Avant chaque don, les jeunes femmes doivent déclarer si elles ont déjà effecteur d’autres dons dans un autre centre.

 5- Les donneuses rechercheront à connaitre l’enfant né de leur don.

FAUX ! Le don de gamètes en Espagne est anonyme et strictement contrôlé. Ni la donneuse ni la receveuse ne pourront avoir accès aux données de l’une et l’autre. La loi de Reproduction Assistée précise que seul en cas de circonstances extraordinaires et danger pour la vie de l’enfant, les données médicales indispensables sur la donneuse pourront être révélées, mais en aucun cas son identité.

Avant de faire un don, les donneuses sont bien conscientes de leur acte et les centres autorisés leur expliquent à plusieurs reprises le caractère anonyme du don.

Pour plus de renseignement, visitez notre page pour les donneuses d’ovocytes!

http://fr.procreatec.com/don-dovules/

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s