LA PREVENTION DES RISQUES DE CONCEPTION

fertilite

« Une consultation pour une contraception, devrait être aussi une consultation de préconception », voilà la phrase de Thierry Harvey, qui a marqué le rythme de la 2ème édition de la Journée de l’Infertilité.

La première chose à changer dans notre société, plus que les techniques en laboratoires, plus que la prise en charge, c’est de sensibiliser la population sur les risques d’une conception tardive, pour l’enfant, la maman et l’infertilité.

Il faut informer, parler et organiser des campagnes de sensibilisation sur l’âge et ses conséquences sur la fertilité.

La fertilité ne doit pas être un sujet secondaire ni un sujet tabou ! C’est la base de la vie et nous devons tous en être conscients.

Le risque de ne pas pouvoir tomber enceinte naturellement existe dès 35 ans et la fertilité chute brutalement à partir de cet âge. Et c’est bien ce chiffre que nous devons garder en tête : 35.

Et ce n’est pas quelque chose qui « n’arrive qu’aux autres », le risque concerne toutes les femmes, même en bonne santé.

Alors, parlons-en ! Non, ce n’est pas une bonne nouvelle mais il est important de la rependre !

Merci pour nous, et merci pour elles !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s